La vaccination contre la grippe

Certains reçoivent en ce moment les feuilles de prise en charge de la vaccination contre la grippe 2016-2017. La campagne commencera officiellement le 6 octobre.

Les personnes les plus à risque face à la grippe

Les autorités de santé sollicitent certaines personnes pour se faire vacciner. Il s’agit des personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes et l’entourage familial de nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave, les personnes atteintes de certaines affections chroniques, les personnes obèses, les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d’hébergement et certains professionnels de santé. Le risque de séquelles graves ou de mort est très importante chez ces personnes et la vaccination est fortement recommandée. Elles recevront des assurances maladies un bon de prise en charge du vaccin contre la grippe, disponible en pharmacie de ville dès le 6 octobre.

Tout le monde concerné par la grippe

La vaccination ne concerne pas ces personnes uniquement. Il ne faut pas oublier que la personne plus forte peut être porteur du virus et donc vecteur de la grippe. Etre affecté de la grippe entraînera quelques jours difficiles avec de la fièvre, de la fatigue, de la toux, des douleurs et des courbatures chez la personne saine. Rien de bien grave mais pouvant entraîner des arrêts-maladies, des annulations de vacances ou de week-ends. Mais cette personne pourra transmettre le virus à des personnes plus faibles avant même d’avoir diagnostiqué la maladie. La vaccination est une protection pour soi et pour les autres.

Aucune raison de ne pas se faire vacciner

Beaucoup de détracteurs vont tenter de vous dissuader de faire la vaccination mais ne les écoutez pas. Une vaccination se fait rapidement, elle s’obtient en pharmacie sans ordonnance et n’entraîne pas de danger pour la santé. Pas d’adjuvant dans le vaccin qui pourrait vous rendre malade, juste une activation de vos défenses pouvant (et ce n’est pas obligatoire) hausser votre température corporelle de 0.5°C quelques jours après l’injection. Rappelons que la grippe fait chaque année plus de morts que les accidents de la route ! Evitons tout cela par une vaccination massive et votre engagement personnel.

Quand se faire vacciner ?

Le plus tôt possible ! Les défenses créées suite à la vaccination sont largement suffisantes pour vous protéger jusqu’à la fin de l’épidémie, généralement en mars ou avril. Se faire vacciner le plus tard possible n’apporte aucun avantage et vous rend vulnérable jusqu’à ce que la protection soit complètement active, soit 14 jours après le vaccin.

 

Alors rendez-vous en pharmacie pour récupérer une dose vaccinale, elle ne vous coûtera que quelques euros…

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS

Les conseils en rapport avec cet article