RETRAIT DU MARCHE ET RAPPEL DU PNEUMOREL

Sur demande de l’Agence du médicament, le laboratoire Servier qui commercialise le Pneumorel 80mg en comprimé enrobé et Pneumorel 0,2% sirop, procède à leurs retraits du marché en raison d'un risque cardiaque. Vous n’avez peut-être jamais utilisé le Pneumorel mais cela pourrait être le cas d'une personne de votre entourage. En cas d'utilisation dans le passé, sachez qu'il n’y a pas de risque actuel.

Qu’est-ce que le pneumorel ?

Le pneumorel est un médicament dont le principe actif est le fenspiride, il est utilisé dans le traitement de la toux et de l’expectoration au cours des affections bronchopulmonaires. Celui-ci est délivré uniquement sur ordonnance et n’est pas remboursé.

Motif de la suspension d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM)

Des cas de troubles du rythme cardiaque ont conduit l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) et l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) à demander des études expérimentales complémentaires. Les résultats de ces études montrent que le Pneumorel serait susceptible d’augmenter l’intervalle QT. L’intervalle QT est un des paramètres de l’activité cardiaque mesuré par l’électrocardiogramme (ECG), il correspond à la durée de la contraction cardiaque. L’allongement de cet intervalle augmente le risque de torsades de pointe, et d’arrêt cardiaque.

L’ANSM a donc décidé de suspendre l’AMM en raison d’un rapport bénéfice/risque devenu défavorable.

Quelle est la conduite à tenir ?

Il ne faut plus utiliser le Pneumorel, et rapporter les boîtes qu’ils vous resteraient en pharmacie. Rapprochez-vous de votre médecin ou pharmacien en cas de besoins ou de conseils suite à la prise de ce traitement. Il existe bien évidemment d’autres médicaments contre la toux disponibles en pharmacie, sur conseils pharmaceutiques ou prescriptions médicales.

Dr Elodie Duquenne