Le rhume chez l’enfant, le bébé, le nourrisson.

Le rhume est une maladie infectieuse respiratoire d’origine virale très contagieuse avec un temps d’incubation très court, de 24h à 36h. C’est une maladie banale et bénigne très fréquente chez les nourrissons, qui nécessite quelques mesures thérapeutiques extrêmement simples.

Le rhume se propage habituellement par contact direct ou indirect et guérit généralement en 7 à 14 jours. Il est plus courant à l’automne et pendant l’hiver non pas parce qu’il fait froid mais parce que ce sont des périodes pendant lesquelles nous sommes plus souvent à l’intérieur et en contact étroit les uns avec les autres. La transmission des virus est ainsi facilitée.

Comment distinguer si mon enfant à un rhume ? 

Les symptômes classiques du rhume sont : 

- le nez qui coule

- la fatigue

- des éternuements

- une toux légère, 

- quelques maux de tête,

- de légers maux de gorge,

- une légère fièvre,

- ainsi qu’une possible perte d’appétit,

Le rhume peut également être responsable de vomissements, donner la diarrhée ou rendre grognon l’enfant.

Une Grippe ou un rhume ? Comment les distinguer.

Comment prévenir le rhume : 

Le rhume peut se répandre de trois manières différentes :

- par contact direct : en touchant d’autres personnes

- par contact indirect : en touchant un objet infecté comme les poignées de porte, les jouets, les barres du métro… Certains germes peuvent demeurer sur des surfaces pendant de nombreuses heures

- par l’air : lorsqu’une personne tousse ou éternue.

 

Des gestes simples peuvent aider à prévenir une éventuelle contamination : 

- le lavage des mains après avoir été en contact avec un personne atteinte, ou après avoir éternué, toussé ou s’être essuyé le nez

- éviter de partager les jouets

- éviter de partager les ustensiles, serviettes, tasses…

- prendre le reflex du creux du coude devant la bouche lorsque l’on éternue ou que l’on tousse et non plus le reflex de la main. Cette nouvelle mesure limite la diffusion aérienne du virus mais également la contamination par contact direct et indirect.

- éviter le plus possible les lieux publics, les heures de pointes des supermarchés, la vie en collectivité tel que la crèche favorise la diffusion du virus 

- jeter le matériel à usage unique après usage (mouchoirs, masques…)

- laver les jouets et aérer le plus possible la chambre de l’enfant

- vérifier les vaccins de l’enfant pour éviter toutes complications.

Comment soigner le rhume de mon enfant ? 

D’ordinaire le rhume dure une à deux semaines, il faut alors aider l’enfant à être le plus à l’aise possible et éviter les complications. Le traitement est symptomatique et la rémission est spontanée. Pour cela : 

- Parler avec un médecin ou un pharmacien afin d’administrer les bons médicaments

- Eviter les chambres surchauffées, peu aérées et pas assez humides ce qui pourrait assécher et fragiliser les muqueuses respiratoires de l’enfant. Il faut alors éviter de chauffer la chambre à plus de 19°C, l’aérer au minimum 1 fois par jour et ne pas hésiter à mettre le linge à sécher dans sa chambre.

- Nettoyer très régulièrement le nez de bébé : plusieurs moyens existent dosettes physiologiques, spray nasal, mouche-bébé. Il est primordial de nettoyer régulièrement le nez de l’enfant.

N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

- Si l’enfant ne mange plus, fractionner ses repas : ne surtout pas forcer l’enfant et s’il refuse de manger réessayer de temps en temps de lui re-proposer. Surveillez surtout l’hydratation.

Le rhume chez l’enfant, explications et possibles complications :

Les bébés font plusieurs rhumes par an, cela s’explique par le fait qu’ils s’immunisent.

En effet, en grandissant le nourrisson perd progressivement les défenses immunitaires maternelles acquises pendant la grossesse et deviens plus vulnérable. Le rhume est une maladie dites « de l’adaptation »  et il est inévitable voire nécessaire pour favoriser l’apprentissage, la mémorisation et le renforcement des défenses immunitaires de l’enfant.

Cette maladie est effectivement inévitable cependant mieux vaut l’attraper le plus tard possible, après 3 mois le nourrisson saura respirer par la bouche quand son nez est bouché et deviendra de plus en plus capable de se défendre contre les virus.  

Des complications suites à un rhume sont possibles, il faut bien surveiller l’enfant afin de les prévenir et de les détecter au plus vite.

Parmi les complications on observe : des otites, des bronchites, une fièvre persistante, une perte totale de l’appétit, des vomissements, des diarrhées, des difficultés à respirer, des yeux collés, des lèvres bleues, un liquide nasal épais ou coloré (verdâtre, jaunâtre).

Il faut également surveiller d’éventuels changements de comportements : trop câlin, surexcitation, réveils nocturnes inhabituels.

Une trop forte exposition au tabac et à la pollution peut également être responsable de complications car ils irritent les muqueuses respiratoires.

En cas de complication il est fortement recommandé voire primordial de consulter un spécialiste de santé. 

 

Les cas de rhume chez votre enfant devraient se raréfier quand l’enfant atteindra cinq ou six ans et qu’il aura acquis de meilleures défenses immunitaires en attendant il faut prendre son mal en patience, en 7 à 14 jours tout devrait s’arranger.

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS