La vaccination par le pharmacien continue !

Dans le cadre d’une expérimentation d’une durée de 3 ans, les pharmaciens de certaines régions vaccinent contre la grippe une population encore plus large. L’enjeu étant d’augmenter la couverture vaccinale qui était en baisse depuis quelques années.

Une expérimentation étendue

L’an passé, la moitié des pharmaciens des régions de Nouvelle Aquitaine et de Auvergne-Rhône-Alpes se sont engagé dans l’expérimentation des patients considérés comme à risque. Bilan : augmentation de la couverture vaccinale alors en baisse depuis plus de 10 ans. Ils devaient vacciner en plus des médecins et des infirmières déjà affairées à cette tâche. Cette année, 2 régions supplémentaires viennent s’ajouter à ce dispositif : Hauts-de-France et Occitanie.

Un engagement fort des pharmaciens

Pour s’y engager, chaque pharmacien volontaire et inscrit à l’ordre des pharmaciens devra suivre une formation obligatoire, un protocole rigide et une traçabilité forte pour espérer obtenir l’agrément délivré par le préfet. La pharmacie devra accueillir les patients à vacciner dans des conditions strictes (point d’eau, informatique, confidentialité, …) et envoyer le certificat de vaccination au médecin traitant sauf opposition du patient.

Encore plus de vaccinés en pharmacie

L’an passé les restrictions étaient fortes. Cette année, les pharmaciens pourront vacciner les primo-vaccinant (ceux qui font le vaccin pour la première fois) et les femmes enceintes. Il s’entend que seuls les adultes considérés comme à risque (en gros, ceux qui ont reçu le papier de l’assurance maladie) peuvent être vaccinés et ceux qui n’ont pas fait d’allergies auparavant. Si l’expérimentation porte de nouveau ses fruits, l’espérance serait de pouvoir vacciner chaque adulte, qu’il soit considéré à risque ou non. Un moyen essentiel pour faire barrière à la propagation de la grippe.

Un nouveau vaccin

La grippe est une maladie provoquée par un virus qui évolue régulièrement. Jusqu’à présent, en France, les vaccins protégeaient contre 3 souches de grippe. A partir de cette année, le vaccin protégera contre 4 souches de grippe, ce qui renforcera l’efficacité de celui-ci.

 

Si vous avez reçu le document de l’assurance maladie, il n’est plus question de passer outre la vaccination contre la grippe cette année. Médecin, infirmier et pharmacien peuvent vous vacciner. Autant de possibilité pour vous protéger de ce fléau qui fait chaque année plus de mort que sur la route !

 

http://www.ordre.pharmacien.fr/Le-pharmacien/Champs-d-activites/Experimentation-de-la-vaccination-a-l-officine

https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/campagne-de-vaccination-contre-la-grippe-saisonniere-un-parcours-vaccinal

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS