Une rentrée dopée pour ne pas être malade cet hiver

Les vacances se terminent et vont laisser place à l’automne et ses traditionnelles petites maladies : maux de gorge, rhume, rhinite, grippe, gastro, … Et nous avons la meilleure des armes !

Un corps fragilisé

Chaque changement de rythme, chaque variation de température importante et chaque stress diminuent fortement les capacités de défenses de notre corps. Des repas trop lourds ou trop légers, un sommeil trop prolongé ou trop raccourci peuvent aussi les affecter.

Malgré tout, les virus et les bactéries sont présentes en permanence autour de nous. Et ce sont nos défenses qui sont la meilleure arme pour ne pas attraper ces maladies.

Différentes défenses pour lutter contre la maladie

Il y a différents mécanismes de défenses dans notre corps. Le premier rempart est la peau. Une belle peau, hydratée, bien vasculariser et non abîmée protège des infections. Il y a sur la peau un mélange équilibrée de bactéries et de champignons, que l’on appelle « flore », qui empêche la prolifération de germes pathogènes.

Il n’y a pas de peau partout, donc le corps doit trouver d’autres ressources : Poils, cils et sécrétions permettent de limiter l’entrée d’intrus. Une fois cette première barrière passée, une nouvelle protection de type « flore » comme sur la peau. Tous les orifices ont ce type de barrière.

Le tube digestif est un peu plus costaud : acidité importante dans l’estomac en prime et élimination plus ou moins forte lorsque la flore digestive est perturbée (nausées et diarrhées).

Malgré ces premiers freins, certains virus et certaines bactéries parviennent à franchir pour nous contaminer. Ce sont nos leucocytes ou globules blancs qui assurent la fonction de nettoyage du corps. Les mécanismes complexes nécessitent beaucoup d’énergie et sollicitent beaucoup de vitamines et de minéraux.

Boostez ses défenses pour ne pas être malade

Ne pas diminuer ses défenses est le meilleur moyen mais le rythme de vie quotidien vient souvent le perturber. Une vie active sans tabac, avec une alimentation saine et équilibrée et un sommeil réparateur serait idéal…

Il y a tout de même des aides pour se rapprocher des défenses dignes de ce nom. En phytothérapie, les plantes les plus connues sont les échinacées, l’éleuthérocoque et le ginseng. Certaines spécialités contiennent des mélanges de ces plantes pour une efficacité maximum. Attention, ces plantes peuvent être contre-indiquées avec certains traitements ou certaines maladies.

En Homéopathie, le travail sur les défenses se cible un peu plus avec des souches comme sulfur iodatum pour les voies ORL, echinacées pour le rhume, Oscillococcinum, influenzinum et sérum de yersin pour la grippe, …

L’aromathérapie dévoile ses huiles essentielles efficaces sur les défenses immunitaires avec le Pin des montagnes, Citron, Ravintsara, Girofle ou Laurier noble. Des complexes apportent en général une efficacité plus large. Ces composés puissants sont à utiliser avec précaution en suivant les conseils de spécialistes.

La micronutrition va aussi permettre de dynamiser nos défenses : en apportant certaines souches en quantité suffisante, la « flore » sera plus robuste pour lutter contre les infections extérieures.

Et bien sûr les vitamines et les minéraux sont indispensables, surtout si l’alimentation est aléatoire ! Privilégiez des complexes multi vitaminiques. Les acides aminés sont également de bons activateurs d’énergie.

Votre pharmacien et son équipe sont à votre disposition pour vous accompagner dans ce traitement qu’il ne faut pas tarder à commencer !

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS

Les produits en rapport avec cette actualité