Comment préparer sa peau au bronzage ?

Les premiers soleils apparaissent et les expositions, volontaires ou non, se multiplient. Mais votre peau est-elle prête? Etre bronzé, c’est bien, mais en étant protégé c’est mieux.

Avant l'exposition, il existe certains moyens pour préparer sa peau :

Une alimentation riche en caroténoïdes et antioxydant 

Pour améliorer la qualité du bronzage, pour limiter le risque de lucite estivale bégnine (dite « allergie au soleil », et pour limiter les méfaits du soleil, l’alimentation a son importance.

Les légumes, notamment ceux de couleur jaune-orange ou vert sombre sont ceux qui renferment le plus de vitamines et de caroténoïdes. Ce sont des pigments et des antioxydants qui vont jouer le rôle de défense du corps. Mention spéciale à la tomate, particulièrement la tomate cuite : elle renferme un antisolaire naturel, le lycopène. Les fruits, jus de fruits frais ou bien compotes contiennent eux aussi beaucoup d’antioxydants (Vitamines C et E notamment). Ne négligeons pas quelques noix, noisettes et amandes pour leur teneur en vitamine E et acides gras essentiels. Enfin, préférez l'huile d'olive extra vierge et la consommation des poissons gras (saumon, sardines, maquereaux,...) pour leur richesse en acides gras anti-inflammatoires (EPA et DHA*), indispensable à l’hydratation et la beauté de votre peau.

Des compléments alimentaires (gélules de carottes, Oenobiol solaire, phytobronz, soleil expert,…) ont des formules riches en vitamines, oligo-éléments et caroténoïdes pour préparer sa peau au soleil afin d’en profiter en toute sécurité.

Une exposition progressive

La mélanine est le pigment synthétisé par la peau à l’origine de sa coloration et dont le but essentiel est sa protection. Sa synthèse est stimulée par le soleil.

Lors des premières expositions, la peau contient peu de pigments. Elle n’assure qu’une faible protection. Lorsque la crème solaire est insuffisante ou inexistante, la peau ne peut pas assurer sa défense et c’est le coup de soleil, suivi du pelage, sans compter sur les dégâts non visibles causés par les UVA, provoquants notamment mélanomes et cancers.

Une exposition progressive permet de faire croître le nombre de pigments progressivement. Et donc d’assurer une protection non négligeable pour l’exposition au soleil. Ceci bien évidemment en complément des conseils liés à l’exposition énumérés ci-dessous.

Une protection indispensable

Protéger sa peau pendant l’exposition au soleil reste toujours prioritaire. Nous vous rappelons ci-dessous les principaux conseils :

- éviter les heures à risque (entre 12h et 16h)

- port des lunettes de soleil, un chapeau et éventuellement un tee-shirt (noir)

- boire régulièrement afin d'éviter la déshydratation

- utiliser un produit solaire avec un indice de protection adapté à ma peau et à mon environnement (attention : une protection solaire ne signifie pas qu’on peut se surexposer!)

- renouveler l'application de ma protection régulièrement, notamment après la baignade.

 

Et bien sûr, bien hydrater sa peau en retour d’exposition est toujours mieux pour garder sa peau au meilleur de sa beauté !

*EPA et DHA sont des constituants essientiels de notre peau et qui ne sont apportés que par l’alimentation

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS

L'avis de nos spécialistes

  • Conseil en cas de coup de soleil :

    Par voie cutanée :
    Huile essentielle de Bois de Rose : 3 gouttes
    Huile essentielle de Lavande officinale : 3 gouttes
    Huile végétale de Millepertuis : 3 pressions

    Masser doucement le coup de soleil, recommencer si nécéssaire aprés 30minutes, au maximum 5 fois par jour.
    Ne pas utiliser l'Huile végétale de Millepertuis avant toute exposition solaire, sinon la remplacer par de l'huile végétale de Calophylle inophylle.