Les pharmaciens proposent des "entretiens pharmaceutiques"

Le métier de pharmacien évolue et se tourne de plus en plus vers l’accompagnement des pathologies chroniques. Votre pharmacien distribue vos médications et cherche à en sécuriser l’usage : apprentissage thérapeutique, connaissance sur votre traitement, les règles hygiéno-diététiques, les interactions et les contre-indications. Même si des notions sont énoncées au comptoir, les pharmaciens tentent de déceler toute situation à risque ou mésusage. Aujourd’hui, ils s’engagent à vous apporter une meilleure approche de votre traitement en s’assurant de la bonne compréhension de votre maladie et de votre traitement.

Pour les traitements chroniques, l’assurance maladie a demandé aux pharmaciens de suivre les patients autour d’entretiens pharmaceutiques biannuels. La volonté est de diminuer les risques (et les coûts) liés à la mauvaise utilisation du médicament ou à sa méconnaissance. Les premiers patients ont été reçus par les pharmaciens en 2014. Il s’agissait de patients traités par des Anti-Vitamines K (AVK) comme Préviscan®, Sintrom®  ou Mini-Sintrom® pour la coagulation sanguine.

La sécurité sociale élargie en 2015 le champ d’action avec les patients asthmatiques. Mais déjà, certains pharmaciens se sont lancés dans un élargissement de ces entretiens. Vous en trouverez pour tout : cardiologie, neurologie, nutrition, diabète, tension,… Les entretiens AVK et asthme (40€ pour 2 entretiens/an) sont pris en charge par l’assurance maladie et ne coûtent rien au patient. Les autres entretiens peuvent être facturés.

Cette évolution représente une évolution importante en termes de mise à disposition des connaissances et de rémunération. Elle permettrait de compenser les baisses de prix régulières des médicaments (source de 85% des revenus des pharmacies). Mais c’est surtout le moyen d’améliorer la santé en améliorant le résultat des traitements chroniques, diminuer les hospitalisations et les pertes d’autonomies.

Vous avez un traitement chronique et vous voulez faire le point avec votre pharmacien ? Ces nouveaux services existent et représentent la possibilité d’en améliorer le résultat, d’améliorer votre confort de vie et de diminuer les risques. Déjà des études françaises et à l’étranger montrent que l’implication de votre pharmacien dans ces processus améliore votre santé.

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS