Les crèmes solaires : ce qu'il faut savoir

Le printemps est là, et le soleil nous donne à tous l’envie de sortir. Mais attention, nous rentrons dans la période où le rayonnement solaire est le plus intense, de mai à août. Alors peu importe l’activité que vous faites : aller dans le jardin, à la plage, boire un verre en terrasse … il va falloir penser impérativement à se protéger du soleil.

Petit rappel sur les méfaits du soleil 

L’exposition au soleil sans protection solaire ou avec une mauvaise protection entraine des dangers pour la peau. Ces risques peuvent être des coups de soleil (brûlure au 1er degré), des réactions de photosensibilisation lors de la prise ou l’application d’agents photosensibilisants (médicaments, crèmes…) et le plus dangereux : des cancers cutanés.

Les UVB et les UVA

Lors de l’achat de sa crème solaire, il faut bien s’assurer qu’elle protège des UVB et des UVA.

Les UVB sont les principaux responsables des coups de soleil et ils sont beaucoup plus puissants que les rayons UVA, cependant les UVA sont responsables du vieillissement de la peau car ils pénètrent profondément dans celle-ci.

Les phototypes et leurs risques au soleil

L’Organisme Mondial de la Santé a défini 6 phototypes différents qui sont classés en fonction de la peau, la couleur des yeux et des cheveux. Plus votre phototype est faible, plus il faut se protéger du soleil mais il est vivement conseillé de se protéger malgré un phototype élevé. Il faut savoir que peu importe le phototype que l’on a, personne n’est à l’abri d’un cancer de la peau.

Attention aux idées reçues

  • La crème solaire est un bon moyen pour se protéger du soleil mais elle ne suffit pas. Il faut privilégier une protection vestimentaire : un T-shirt anti-UV, un chapeau ou une casquette, des lunettes de soleil et mettre de la crème solaire sur les zones découvertes. 
  • Le bronzage protège de manière superficielle contre les UV par un épaississement de la peau. Il ne protège pas contre le vieillissement cutané ni contre le risque de cancer de la peau.
  • Ce n’est pas parce qu’on utilise une protection avec un indice élevé qu’il faut réduire la quantité et/ou la fréquence d’application.
  • Les nuages, le ciel gris, le brouillard et la neige ne sont pas un obstacle aux UV.
  • Les produits auto-bronzants et les compléments alimentaires ne protègent pas du soleil, ils donnent juste un teint hâlé.
  • Les séances d’UV ne préparent pas la peau au soleil, le bronzage artificiel n’entraine pas d’épaississement de la peau comme le bronzage naturel.

Conseils sur la bonne utilisation de la crème solaire

  • Avant toute exposition, appliquer en quantité suffisante de la crème sur toutes les zones du corps sans oublier le visage, les oreilles, le cuir chevelu pour les hommes, le dos des pieds et et les mains.
  • Renouvelez toutes les 2 heures et/ou après la baignade ou lors d’une forte transpiration.
  • Respecter la date de péremption ou la période après ouverture qui sont inscrites sur l’emballage.
  • Bien refermer son produit après utilisation, et ne plus l’utiliser s’il a changé de couleur, d’aspect ou d’odeur.

Normalement vous savez tout ! Mais n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien pour plus d’information sur le produit qui conviendrait le mieux pour vous et votre famille.

Dr Elodie Duquenne